Actualités

Des nouvelles des musiciens que nous connaissons :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pianiste Fanny Azzuro, qui avait joué à Musiques en Ecrins en 2011, vient de sortir un CD consacré à la musique russe ("Russian Impulse") chez Paraty. Cet enregistrement d'oeuvres de Rachmaninov, Prokofiev et Kapustin a été distingué par la revue "Classica" qui lui a attribué 3 étoiles.

(Classica n°168, Déc 2014-Jan 2015).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le dernier CD de Fanny Azzuro ("1905 Impressions") est salué par les critiques. En voici des extraits:

 

"Magnifique album dans lequel la jeune pianiste témoignait d’un sens des couleurs, d’une sensualité, d’une expressivité les plus touchants à travers des pages de Debussy, Albéniz et Ravel..."

Laure Mézan, Radio Classique, Novembre 2018
 

"On la suit avec attention depuis une décennie : à chacune de ses apparitions, chacun de ses enregistrements, Fanny Azzuro séduit par un propos toujours très abouti. Sorti l’an passé, son disque « Impressions 1905 » (Paraty, un « Disque de la Semaine » de Concertclassic) montrait un jeu admirable de poésie et d’intensité dans le troisième cahier d’Iberia d’Albéniz, la première série d’Images de Debussy et les Miroirs de Ravel. Excellente nouvelle, ces deux derniers ouvrages forment le cœur du programme que la pianiste donne jeudi 8 novembre à la salle Cortot dans la série « Nouveaux Virtuoses »

Alain Cochard, Concertclassic.com, Novembre 2018

 

 

Le dernier CD de l'Ensemble Les Timbres, qui a ouvert le festival 2014, consacré aux pièces de clavecin en concert de Jean-Philippe Rameau, a été couronné d'un diapason d'or (label Flora). Philippe Ramin écrit en fin d'article :"Les Timbres nous livrent une éblouissante leçon de musique de chambre" (Diapason n°627, p.110, Septembre 2014).

 

Edna Stern, la pianiste qui accompagnait le trio Fenix lors du 20e festival en 2013, a obtenu 4 diapasons pour son CD intitulé "Piano des Lumières" (label Air Note) consacré à des oeuvres de J.S. Bach, J. Haydn, C.P.E. Bach et Mozart. Mais c'est son interprétation des sonates de Galuppi que le critique de la revue, Laurent Marcinik, a le plus remarquée (Diapason n°619, pp 110-111, décembre 2013).

Le CD audio enregistré par Agnès Pyka et Jan Talich et consacré aux 44 duos pour violons de Béla Bartok est maintenant disponible chez le label  indéSENS).

Juliana Steinbach a été distinguée par la revue Diapason pour l'album consacré à Debussy (chez Genuin Classics ) : elle a obtenu 5 diapasons avec le commentaire : "A Juliana Steinbach reviennent la Suite Bergamasque, Pour le piano et les deux cahiers d'Images : quel beau Debussy sanguin et charpenté! La générosité de l'interprête s'y double d'un sens aigu de la couleur, des pleins et des déliés : c'est assez proche de l'idéal ". Alain Lompech, Diapason N°609, Janvier 2013, page 79.