Dimanche 31 juillet

Puy-Saint-Vincent, église Sainte-Marthe -18h

BUDD TRIO, marimbas (et vibraphone)

Victor Lodeon

Lorenzo Manquillet

Louis Lebreton

 

 

Au titre des "Jeunes solistes", nous invitons cette année des percussionnistes du CNSMD de Lyon : le Budd Trio.

 

Né dans la classe de Minh-Tâm Nguyen au CNSMD de Lyon, le Budd Trio réunit trois percussionnistes issus d'horizons très variés : Victor Lodéon, Lorenzo Manquillet et Louis Lebreton. Ce jeune trio s'inspire de différentes esthétiques musicales, couvrant un répertoire allant de l’époque baroque aux musiques actuelles, de l'acoustique à l'électronique. Cette large ouverture permet au trio de se confronter à des univers très divers, et d’innover, fidèle à sa démarche fondamentale de recherche et de création.

 

L’œuvre de Bach est au cœur même du Budd Trio : elle est présente depuis la création du groupe et se trouve en être le fil conducteur. Se « redécouvrant » à chaque nouveau concert, cette œuvre d’une richesse exceptionnelle leur a permis d’accéder à une grande liberté de jeu et d’en proposer sans cesse de nouvelles interprétations.

 

En 2022, après leur participation à l’International Percussion Competition Luxembourg autour d’un programme de musique contemporaine, leurs trois fortes personnalités les ont amenés à créer un programme où alternent les pièces en trio et les pièces pour solistes : transcriptions de Jean-Sébastien Bach, arrangements de Mendelssohn, Liszt ou Rachmaninov ou pièces originales pour percussions. Le Budd Trio remporte un premier prix de musique de chambre au Concours International Léopold Bellan ainsi qu'un deuxième prix à l’International Music Award Vienna en 2021.

 

 

J.S. BACH (1685-1750) : Le clavier bien tempéré, livre 2 : Préludes et Fugues n°1, 3, 4, 12 et 24

Suite pour Luth en Mi mineur BWV 996

Félix MENDELSSOHN (1809-1847) : Romances sans paroles Op.67 n°2

KREISLER/RACHMANINOV : Liebesleid

Andrew THOMAS (1939) Merlin

Franz LISZT (1811-1886) : Six Consolations, S. 172 : No 1 et No 2

Michael LEVINAS (1949) : Les Invariants

 

Bach aux marimbas par le trio SR9