Mardi 2 août

Puy-Saint-Vincent, église Sainte-Marthe -18h

Quatuor BÉLA, quatuor à cordes

Frédéric Aurier, Julien Dieudegard, violons

Julian Boutin, alto

Luc Dedreuil, violoncelle

 

Depuis 15 ans, « les enfants terribles du quatuor français » écrivent un parcours singulier, entre tradition et modernité. Attachés au répertoire ancien du quatuor à cordes, qu'ils défendent au sein des programmations classiques d'excellence en France et à l'étranger (Philharmonie et La Scala de Paris, Théâtre Mariinsky, Beethovenfest …), les musiciens du Quatuor Béla ont à cœur d'inscrire la tradition du quatuor à cordes dans la vie musicale contemporaine. Leur travail de commandes et de créations en lien avec des compositeurs de différentes générations a été couronné en 2015 par le Prix de la Presse Musicale Internationale. La discographie du quatuor a été saluée par la critique internationale (ffff Télérama, Luister 10 Award, Gramophone Critic’s Choice Award, Prix Charles Cros, Diapason, Le Monde…).

 

Leur enregistrement du quatuor d'Albéric Magnard, qu'ils ont mis au programme de ce concert, leur a valu un Diapason d'or : Patrick Szersnovicz, qui considère ce Quatuor de Magnard comme « l'un des plus importants du début du XXe siècle », se montre éloquemment élogieux : « Les Béla en aèrent les lignes, pénètrent jusqu'au tréfonds de l'œuvre, creusent le mystère davantage qu'ils ne l'épaississent. [...] Mariant vigueur et réflexion, rigueur architecturale et raffinement des nuances, le Quatuor Béla renouvelle subtilement le sujet. ».

 

 

Albéric MAGNARD (1865-1914) : Quatuor en mi mineur Op.16

Ludwig Van BEETHOVEN (1770-1827) : Quatuor Op.59 N°1 en fa majeur « Razumovsky »