Les lieux de concerts

Voici les lieux, principalement patrimoniaux, où se déroulent en général les concerts du festival Musiques en Ecrins. Des liens vous permettront d'en savoir plus sur l'histoire ou l'iconographie des ces lieux.

Église Saint-Étienne de Vallouise
Église Saint-Étienne de Vallouise

Église Saint-Étienne à Vallouise 

 

L'église Saint-Étienne est la plus grande église de la vallée. Elle comporte une nef centrale en voûte en berceau brisé et deux bas-côtés couverts de la même façon. Le choeur est sous une voûte en croisée d'ogives, de même que le porche d'entrée, dont la construction est plus tardive. Le lieu est idéal pour organiser des concerts : le cadre est magnifique, l'espace du choeur permet d'accueillir des ensembles importants ou un piano de concert et, malgré la relative grande dimension de la nef, l'acoustique est excellente, aux dires des nombreux musiciens qui depuis 20 ans s'y sont succédés. Depuis 2014, la visibilité restreinte des places du fond est compensée par un grand écran vidéo.

Plan de l'Eglise de Vallouise
Plan de l'Eglise de Vallouise
Coupe de l'Eglise de Vallouise
Coupe de l'Eglise de Vallouise
Église Saint-Antoine à Pelvoux
Église Saint-Antoine à Pelvoux

Église Saint-Antoine à Pelvoux

 

En 1715, les habitants du hameau de Saint-Antoine s'engagent à construire une chapelle neuve en remplacement d'un petit édifice. Cette nouvelle chapelle, sous le vocable de Saint-Antoine, est bénie en 1752. Pelvoux (alors dénommé La Pisse) est érigé en paroisse en 1804 sous le patronage de saint Antoine abbé. Le cadran solaire peint sur la façade sud porte la date de 1810. La sacristie a été construite en 1822. La proposition de Mgr Depéry en 1846 d'allonger la nef n'a pas été suivie, mais divers travaux ont été réalisés dans la première moitié du 19e siècle. La chapelle du Rosaire a été ajoutée en 1886.

 

La façade sud-est comporte un cadran solaire daté de 1810 dont la devise est Spero lucem  ("J'espère la lumière") mais dont la restauration a fait apparaître un texte plus ancien dont la traduction pourrait être "Le temps s'enfuit, peut être c'est le vôtre, ne perdez pas le temps".

Saint Apollinaire à L'Argentière La Bessée
Saint Apollinaire à L'Argentière La Bessée

Église Saint-Apollinaire à l'Argentière-la-Bessée

 

L'église Saint-Apollinaire date du XVe siècle, à l'exception du clocher reconstruit au XIXe siècle après sa destruction par la foudre. La porte principale du bâtiment est percée sur le mur latéral droit. Une porte qui devait être précédée d'un porche, dont on devine les amorces dans le mur (culs-de-lampes avec personnages grimaçants). Le portail est en plein cintre, avec nervures cylindriques supportées par trois colonnettes en retrait, avec des chapiteaux mêlés à des têtes grimaçantes et autres motifs. Le linteau est orné d'entrelacs gothiques avec têtes humaines, motifs floraux et la date de 1531. Les vantaux sont fermés par une grosse serrure avec verrou plat et tête de Chimère (avec le nom du serrurier gravé sur le verrou et la date de 1559). L'intérieur se compose d'une nef et d'un choeur voûtés sur trois travées de croisées d'ogives, dont deux travées sont séparées par des piliers à chapiteaux ornés de têtes de chimères. L'intérêt de cette église réside dans une série de peintures murales du XVIe siècle (1516), placées en trois tableaux sur la façade sud, à droite du portail. Des oeuvres curieuses mais dégradées, réalisées sans doute par un artiste Italien, évoquant les Vices et les Vertus (thème fréquent dans la région). (Extrait d'Alpes-Guide.com)

Saint Apollinaire constitue un magnifique lieu de concert offrant un espace aux musiciens suffisant pour accueillir un piano de concert ou des petits ensembles.

Eglise Saint Laurent aux Vigneaux
Eglise Saint Laurent aux Vigneaux

Eglise Saint- Laurent des Vigneaux

 

Le village des Vigneaux se trouve à l'entrée de la vallée de Vallouise, étagé sur un adret protégé par la haute falaise de la Tête d'Aval exposée plein Sud. Le village est marqué par son église consacrée à Saint Laurent. Elle est repérable par son clocher lombard et possède un porche semblable à celui de Vallouise. C'est un merveilleux lieu de concert par son intimité et son acoustique ainsi que son environnement dégagé, et que dire de ses peintures murales!

 

L'horloge Royale des Vigneaux

L'Eglise Saint Laurent abrite la plus ancienne horloge mécanique à contrepoids des Hautes Alpes. Cette "Horloge Royale" date de l'année 1786 où elle avait été installée dans la collégiale de Briançon. Elle a été ensuite transférée aux Vigneaux et a été restaurée récemment par les élèves du Lycée de Briançon. A noter qu'il y a aussi un carillon qui comporte une cloche "Adèle" qui date de 1846.

 

Mécanique de l'horloge  des Vigneaux
Mécanique de l'horloge des Vigneaux
Sainte Marie Madeleine
Sainte Marie Madeleine

Église Sainte-Marie-Madeleine des Prés, à Puy-Saint-Vincent

 

Située sur un tertre rocheux dominant la vallée de la Vallouise, l'église Sainte-Marie-Madeleine abrita la Confrérie des Pénitents noirs des Prés, qui y siégeait à la tribune. En 2000, la découverte de peintures murales de la fin du XVIIe siècle ayant servi de décor intérieur entraîna leur complète restauration. À l’extérieur, deux cadrans solaires datés de 1718 ont également été restaurés : ceux-ci comptent parmi les plus anciens des Hautes-Alpes. Ces deux cadrans sont placés en façades sud-est et sud-ouest, ce qui leur permet de donner l'heure du matin jusqu'au soir. La devise du cadran de la façade sud-est est : Pour un moment de délices, une éternité de suplices (sic). Celui de la façade sud-ouest, L'art est long, la vie est brève, ne doit pas être pris au pied de la lettre. Il est tiré d'un aphorisme que le médecin grec Hippocrate a appliqué à la médecine et que l'on pourrait interpréter par l'apprentissage est long, la pratique est brève. Pour en savoir plus sur les cadrans solaires de la vallée, cliquer ici.

Le décor intérieur et le volume restreint de la chapelle donnent aux concerts de Musiques en Ecrins un caractère très intime que l'on n'oublie pas et qui confine à l'enchantement.

 

Eglise Sainte-Marthe à Puy-Saint-Vincent

 

L'église Sainte-Marthe se situe au hameau du Puy. Elle date du XIXe siècle et elle a rang d'église paroissiale. Elle bénéficie d'un parvis qui a récemment été réaménagé avec goût.

Salle polyvalente 1400 à Puy Saint Vincent
Salle polyvalente 1400 à Puy Saint Vincent

Salle polyvalente de Puy-Saint-Vincent 1400

 

La salle polyvalente "1400" est située à l'étage supérieur de la Mairie de Puy Saint Vincent, elle-même sise au village des Alberts. De construction récente, son architecture s'inspire de l'architecture traditionnelle de la vallée : soubassement en pierre, étage supérieur en bois, toit à deux pentes avec faitière perpendiculaire à la pente naturelle et pan coupé en pignon. le dernier niveau est aménagé en salle de réunion pouvant servir de salle de spectacle avec son estrade "résidente" et ses équipements.