Vive le Festival 2016!

L'équipe de Musiques en Ecrins est heureuse de vous présenter les activités musicales qu'elle propose dans le cadre du Festival 2016. Elle souhaite vous voir nombreux sur ces concerts qu'elle a choisis pour leur variété et leur qualité. Bon Festival 2016!

 

Voir le programme détaillé.

Retour sur le festival 2015

Le 13 août, dans une église de Vallouise archi-comble, Pascal Amoyel a obtenu un triomphe pour son spectacle le "pianiste aux 50 doigts". Il a triomphé aussi de l'adversité en poursuivant son exécution de la 2e rhapsodie hongroise de Liszt malgré un noir intempestif de la scène et il a fait pleurer bon nombre de spectateurs avec le nocturne opus posthume de Chopin. Quelle soirée magique!

Pascal Amoyel à Vallouise le 13 août. Photo Paul Billon-Grand.
Pascal Amoyel à Vallouise le 13 août. Photo Paul Billon-Grand.

Le Festival 2015 avait magnifiquement commencé avec le quatuor Tansman  le 23 juillet. La formation de quatre violoncelles et la programmation de compositeurs peu connus comme Jules de Swert, Rudolf Matz, Joseph Jongen et David Popper ont totalement séduit le nombreux public qui se pressait à l'église Saint Antoine de Pelvoux. Une grande réussite!

Le Quatuor Tansman à l'Eglise de Pelvoux. Photo Jean-Louis Izard
Le Quatuor Tansman à l'Eglise de Pelvoux. Photo Jean-Louis Izard

Le 30 juillet à Vallouise, Les Faveurs nous ont donné leur version de l'opéra "The Fairy Queen" d'Henry Purcell; ce fut un grand plaisir de voir et d'entendre le timbre de la voix d'Irena Cenkova et celle de la conteuse Agnès Dumouchel, en alternance avec la flûte à bec de Meillane Wilmotte, la viole de gambe de Jean-David Bürki, le clavecin de Virginie Kaeppelin et les cordes dirigées par Bénédicte Trotereau.

Irena Cenkova à Vallouise le 30 juillet. Photo Paul Billon-Grand.
Irena Cenkova à Vallouise le 30 juillet. Photo Paul Billon-Grand.

Vendredi 31 juillet, l'église de Vallouise accueillait le Quatuor Debussy dans un formidable et généreux programme Beethoven, Dvorak et Ravel. Le nombreux public a été conquis par la virtuosité, la précision et la puissance des quatre musiciens : un concert qui restera dans les annales de Musiques en Ecrins!

Le quatuor Debussy dans le bis (Chostakovitch). Photo Jean-Louis Izard.
Le quatuor Debussy dans le bis (Chostakovitch). Photo Jean-Louis Izard.

La Salle du Foyer Culturel de L'Argentière a accueilli le 3 août le Quatuor Caliente pour un programme intitulé "Voyage au coeur du tango nuevo". Le quatuor, composé d'un piano, d'un bandoneon, d'une contrebasse et d'un violon, a présenté plusieurs formes de tango, du tango "savant" d'Astor Piazzolla à celui plus populaire d'Alejandro Scarpino et Juan Caldarella, plus propice aux couples qui désiraient danser. Gros succès mérité avec en bis la célèbre pièce "Libertango" de Piazzolla.

La Quatuor Caliente en action à L'Argentière. Photo Jean-Louis Izard
La Quatuor Caliente en action à L'Argentière. Photo Jean-Louis Izard

Jeudi 6 août, l'église des Vigneaux était trop petite pour le très nombreux public venu voir le Concert Impromptu, formation d'instruments à vent. La virtuosité, la pédagogie et même la fantaisie des musiciens ont fait merveille, comme cette improvisation exécutée avec des appeaux ramenés du Brésil évoquant l'ambiance sonore de la forêt amazonienne!

Le Concert Impromptu aux Vigneaux le 6 août. Photo Jean-Louis Izard
Le Concert Impromptu aux Vigneaux le 6 août. Photo Jean-Louis Izard

La randonnée musicale du vendredi 7 août s'est déroulée à Saint Martin de Queyrières, animée par les trombones des Alpes dirigés par Luc Rosier. Malgré la chaleur, près de 150 personnes ont participé à cette traditionnelle sortie.

Les Trombones des Alpes devant le rocher de Roche Baron. Photo Jean-Louis Izard.
Les Trombones des Alpes devant le rocher de Roche Baron. Photo Jean-Louis Izard.

Dimanche 9 août, la foule se pressait à l'église de Vallouise pour voir l'orchestre de chambre de la nouvelle Europe et ses solistes, Hildegarde Fesneau au violon et Dimitri Maslennikov au violoncelle. Gros succès et belles interprétations notamment dans les variations sur un thème rococo de Tchaikovski et une découverte, la Sérénade de Joseph Suk. En bis, l'adagio de Barber et une nouvelle adaption du Libertango de Piazzolla!

Hildegarde Fesneau dans les Trilles du diable de Tartini. Photo Paul Billon-Grand
Hildegarde Fesneau dans les Trilles du diable de Tartini. Photo Paul Billon-Grand

Les membres du Passport Quartet et leur invité Eric Barret ont obtenu un vif succès à la salle polyvalente de Puy Saint Vincent 1400 le lundi 10 août. Les solos de trombone d'Eric Barret ont impressionné le public venu très nombreux!

Eric Barret et le Passport Quartet à Puy Saint Vincent 1400. Photo Mathieu Izard.
Eric Barret et le Passport Quartet à Puy Saint Vincent 1400. Photo Mathieu Izard.

Enfin, le 12 août, le trio de percussionnistes SR9 a disposé ses trois marimbas dans le coeur de l'église Saint Apollinaire de l'Argentière pour jouer sur cet instrument aux formidables sonorités des oeuvres majeures de J.S. Bach comme ses sonates en trio. Ce fut une belle découverte pour les heureux spectateurs présents!

Le trio SR9 en pleine action à Saint Apollinaire. Photo Paul Billon Grand.
Le trio SR9 en pleine action à Saint Apollinaire. Photo Paul Billon Grand.

Le diaporama du 21e festival...

Le diaporama du 20e festival...

Crédits photos : Paul Billon-Grand, Jean-Louis Izard, Olivier Joseph, Daniel Martinet.

Des images de ces dernières années...