J.S. BACH (1685-1750), Chaconne de la partita en ré mineur BWV 1004

 

(Théo Ould, vendredi 2 août, église Saint-Laurent, La Roche-de-Rame)

Architecte hors pair, Jean-Sébastien Bach excelle dans les cycles de vastes proportions. Les Six Suites pour violoncelle seul en témoignent. Les Six Sonates et Partitas pour violon seul, également. Ce dernier recueil est néanmoins d'abord passé à la postérité par le biais d'une "pièce détachée", la Chaconne de la Partita en ré mineur BWV 1004.

 

Excroissance baroquissime plutôt qu'aboutissement d'une suite de danses, la page la plus tentaculaire destinée par Bach à un instrument à cordes se distingue par sa durée (près d'un quart d'heure) et par sa virtuosité (hallucinante polyphonie).

 

Œuvre ayant fait l'objet de nombreuses transcriptions, Théo OULD nous en propose une très spectaculaire version à l'accordéon.

 

Théo OULD joue la chaconne en ré mineur